J’ai découvert, il y a quelques années, un petit appareil vendu au Japon pour les golfeurs qui souhaitaient améliorer leur swing… qui a la particularité de prendre quatre photographies décalées dans le temps et qui s’inscrivent en boucle dans une vue classique de 24 x 36. Ce procédé n’est pas sans rappeler celui de la chronophotographie d’Etienne Jules Marey. Cependant il n’en a pas la rigueur technique.

Et c’est autour de cette confusion que j’ai développé mon travail, m’appliquant à photographier des mouvements cycliques (marche, nage…), qui créent une boucle dans la boucle, inaugurant ainsi une rotation infinie.

>1.html

L’eau

Retour../Principal/Sequences.html